Posts Tagged ‘où manger un burger à Paris’

Des burgers et du hip-hop, chez B-Boyz !

Pour ceux qui me suivent régulièrement sur le blog, vous connaissez déjà mon amour inconditionnel pour les burgers. Cette semaine sur le blog, ce sera donc un retour aux basiques et je vais vous parler de la nouvelle adresse de burgers à Paris, B-Boyz.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ouvert depuis le mois d’octobre par des anciens associés du restaurant Les Fils à Maman, B-Boyz est un restaurant à burgers qui sort de l’ordinaire comparé aux autres que l’on trouve à Paris. En effet, depuis quelques années déjà la guerre du burger fait rage à Paris avec des restaurants tels que Blend, Big Fernand, PNY, Mamie Burger ou encore Starvin Joe ont déjà pignon sur rue. Et c’est dans ce contexte que débarque B-Boyz avec une offre tout à fait alléchante : de bons gros burgers aux recettes originales et une ambiance 100% dédiée au street art et au hip-hop des années 80-90.

Petites faims s’abstenir !

En véritable ventre sur pattes, pour moi l’un des critères majeurs d’un bon burger, c’est qu’il doit remplir mon estomac. Et malheureusement ce n’est pas toujours le cas de toutes les adresses. Et il m’est parfois arrivée d’en manger deux tellement ils étaient petits. Chez B-Boyz, c’est une autre histoire, les burgers sont si énormes que vous ressortez de là bien rassasié avec l’impression d’en avoir eu pour votre argent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Une carte très alléchante et pour tous les goûts  

Chez B-Boyz vous trouverez de bons gros burgers aux recettes originales, dont certains portent le nom de grands rappeurs américains. Les burgers sont faits à base de produits frais. Vous pourrez donc déguster le Notorious Big avec son steack de boeuf charolais de 200g fourré au morbier et une sauce miel et moutarde. Un vrai délice pour l’amatrice de morbier que je suis. J’ai également succombé au 2Pac burger composé d’un double steack de boeuf charolais, double lard fumé, double cheddar, tomates, cornichons, oignons et sauce barbecue. Et si jamais le 2Pac ne vous suffisait pas, vous avez le 3Pac avec les mêmes ingrédients mais en version triple. Aux côtés des ces burgers très “East Coast” et “West Coast”, vous aurez la possibilité de tester la spécialité de la maison, le B.BOY avec du boeuf charolais, du comte, de la salade, de la tomate, des cornichons, des onions rings et de la sauce au Jack Daniel’s.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Là où B-Boyz se différencie par rapport aux autres restaurants de burgers, c’est qu’ils proposent une gamme assez large et originale de burgers sans gluten. Ici le pain est remplacé par un légume. Pour les intolérants au gluten, vous aurez le choix entre l‘Aubergine burger (aubergine américaine rôtie au four, avec son boeuf charolais, sa mozzarella fondue, son pesto maison), le Big Forrest, le pain est remplacé par de gros champignons Portobello (steak charolais, lard, fromage de chèvre, compotée d’oignons), et l’Advocate burger entre autres avec de l’avocat à la place du pain. Pour les végétariens, pas de panique, vous  aurez aussi droit à votre burger composé d’un steack de soja fait maison, une crème de boursin, des tomates et des concombres. Tous ces burgers sont accompagnés soit de potatoes croustillantes ou salade ou de frites de légumes pour les burgers sans pain. Après ce repas gargantuesque, je ne vous cache pas que j’étais déjà bien rassasiée, mais la carte des desserts était tellement alléchante que j’ai craqué pour tiramisu au nutella dans lequel des sablés remplacent les biscuits à la cuiller généralement utilisés. Un vrai délice et il reste léger par rapport au tiramisu classique.

image1

image2

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Une plongée au coeur du “Street Art” et du Hip-Hop old school

Chez B-Boyz, le spectacle ne se passe pas que dans l’assiette, mais aussi dans la salle. Quand vous entrez dans le restaurant, votre regard est tout de suite attiré par les “ghetto blasters” qui tapissent les murs et quelques vinyles des plus grands albums de l’histoire du hip-hop comme ceux de Nas, Lauryn Hill, Eminem, Mobb Deep, Dr Dre ou encore le Wu Tang Clan. La vraie surprise niveau déco vient des toilettes. En effet le plafond est tapissé de sneackers et juste au-dessus de la cuvette des toilettes, un écran passe des extraits de la série Le Prince de Bel Air avec Will Smith. C’est tellement surprenant que vous aurez envie de passer la soirée dans les toilettes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bref vous l’aurez compris, je me suis régalée comme jamais chez B-Boyz avec leurs gros burgers originaux. Même si les burgers sont légèrement plus chers que dans certaines enseignes, vous vous y retrouverez vite financièrement car chez B-Boyz, l’accompagnement est compris dans le prix, ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs. Et si en plus vous êtes un grand fan du hip-hop old school comme moi, c’est l’endroit idéale pour une soirée entre amis. J’ai comme l’impression que ce lieu va devenir l’un de mes QG à Paris.

Infos pratiques 

B-Boyz Burger

5 avenue Trudaine – 75009 Paris

Horaires : 12h – 14h30, 19h – 22h30

Le burger fait avec amour !

Me voilà de retour après une absence de quelques semaines. Suite aux événements tragiques qui ont eu lieu dernièrement à Paris, je n’avais pas vraiment le coeur à vous proposer des bons plans à Paris. Vous savez que j’adore les burgers et j’ai souvent l’occasion de vous proposer mes bonnes adresses ici. Pour mon retour, je vais donc naturellement vous parler d’une adresse de burgers que j’ai eu l’occasion de tester dernièrement, Mamie Burger.

Mamie Burger n’est pas une nouvelle adresse puisque le 1er restaurant a ouvert depuis 2013 rue Saint Fiacre dans le 2e arrondissement. La chaine a également inauguré un autre restaurant dans le quartier d’Opéra l’année dernière et c’est celle-ci que j’ai eu l’occasion de tester il y a peu. Je n’avais entendu que de bonnes critiques sur cette adresse et en tant que fan de burgers, je peux dire que je n’ai vraiment pas été déçu.

Crédit photo : Mamie Burger

Crédit photo : Mamie Burger

Chez Mamie Burger tous les burgers sont réalisés avec des produits frais. Le burger est composé d’une viande d’Aubrac acheté chez le meilleur boucher de Paris, Hugo Desnoyer. Quant au pain, un bun, il provient de chez un artisan boulanger. Les légumes sont frais du jour et les sauces sont faites maison, une petite mention spéciale pour la sauce à l’échalote. Les frites sont fraîches et cuites 2 fois pour leur donner un aspect très croustillant.

Crédit photo : Mamie Burger

Crédit photo : Mamie Burger

Mamie Burger propose une carte bien garnie de burgers aux saveurs différentes. Il y en a donc pour tous les goûts. Moi j’ai craqué pour le “Cousin de Savoie”, un burger composé de viande d’Aubrac, de fromage à raclette, d’oignons caramélisés et d’une sauce au fromage frais au poivre et à la ciboulette. Pour ceux qui n’aiment pas la viande, vous avez la possibilité de craquer pour le “Mamie Monique”, un burger au poulet grillé ou le “Popeye Fish” au cabillaud et pousses d’épinards. Et s’il vous reste encore de la place, offrez-vous un dessert. Vous aurez l’embarras du choix entre le “dessert de Mamie” (brownie, glace vanille, glace chocolat, chantilly, sauce caramel), le “pécan pie”, le “cheese cake” et un assortiment de milkshakes (vanille, chocolat, fruit ou oreo).

En tant que fan de burger et pour avoir déjà testé quelques adresses sur Paris, je peux vous assurer que celui de Mamie est vraiment excellent. Je me suis régalée. Le burger fond en bouche et les produits sont de qualité. Mamie burger est l’adresse idéale pour passer un bon moment entre amis lors de longues soirées d’hiver dans une ambiance façon loft new-yorkais.

Crédit photo : Mamie Burger Opéra

Crédit photo : Mamie Burger Opéra

 

Infos pratiques 

Mamie Burger 

16 rue de la Michodière – 75002 Paris

Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30

Burger + frites : 12 euros

Burger + frites + boisson : 16 euros