Le Daily Syrien, marchand de journaux et de falafels

Sur le blog cette semaine, on met le cap vers l’Orient et plus particulièrement vers le 10e arrondissement pour vous faire découvrir un marchand de journaux bien particulier, le Daily Syrien.

J’ai voulu m’attarder sur ce lieu atypique parce que je ne connaissais pas du tout la gastronomie syrienne, mais c’est également l’occasion de montrer que la Syrie, c’est n’est pas seulement ces images terribles de réfugiés et de guerre que les médias nous montrent. Sur le blog, je mets toujours un point d’honneur à vous faire découvrir un Paris cosmopolite à travers la gastronomie ou des événements culturels. Revenons donc au Daily Syrien. C’est complètement par hasard que j’ai découvert cette adresse, en déjeunant à la terrasse de mon restaurant de burgers préféré PNY, rue du Faubourg-Saint-Denis, pile en face du Daily Syrien.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Situé au cœur de la rue du Faubourg-Saint-Denis, rue dans laquelle vous trouvez de nombreux restaurants orientaux, le Daily Syrien se démarque par son concept unique. En effet, le lieu fait à la fois office de marchand de journaux et de traiteur. Le Daily Syrien c’est d’abord l’histoire d’Ahmad Al Bittin, débarqué de Syrie il y a 20 ans alors qu’il était tout juste âgé de 20 ans. Il est aujourd’hui considéré comme le pilier de la communauté syrienne de Paris. Ahmad a eu l’idée de monter ce lieu car il avait tout simplement du mal à retrouver le goût des falafels de son enfance. Ici il propose une cuisine inspirée des recettes de sa mère.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au Daily Syrien, tout est cuisiné à base de produits frais. Il n’y a pas de stock, chaque plat est cuisiné plusieurs fois par jour pour garantir la fraîcheur des produits. Ici vous trouverez tous les plats classiques orientaux à manger sur le pouce : des falafels, du houmous, des feuilles de vigne, du taboulé, des kebbes, en passant par le caviar d’aubergine et les chawarmas épicés (sandwichs à base de boeuf ou de poulet). Et les pâtisseries sont excellentes, d’autant plus que je ne suis vraiment pas trop fan des douceurs orientales car je les trouve trop sucrées. Mais ici le miel est savamment dosé, ce qui rend la pâtisserie moins écœurante. Tout ceci à des prix qui ne feront pas de mal à votre porte-monnaie. A quelques pas de là, rue des Petites Ecuries, Ahmad a ouvert la version bistrot du Daily Syrien au cas où vous pourrez vous installer plus longuement pour manger.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous l’aurez compris, en plus de déguster ces douceurs syriennes, vous pouvez repartir avec votre journal préféré. Alors je vous conseille d’aller profiter de ces bonnes petites choses, vous aurez en plus droit à un accueil très chaleureux !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Infos pratiques 

Le Daily Syrien 

55 rue du Faubourg-Saint-Denis – 75010 Paris

Du dimanche au mardi de 09h00 à 18h00

Du mercredi au samedi de 09h00 à minuit

falafels : 3,50 €

sandwichs : 6 €

Patisserie : de 1,50 à 2,20 €

Menu (sandwich, barquette et boisson) : 10 €

Share on FacebookTweet about this on Twitter

3 Comments on Le Daily Syrien, marchand de journaux et de falafels

  1. Stella
    July 21, 2016 at 7:53 am (3 years ago)

    A côté de chez mamoun, je passe devant tout le temps, je m’y arrêterai du coup 🙂

    Reply
  2. Joumane
    July 24, 2016 at 10:36 pm (3 years ago)

    Merci pour le partage, je ne connaissais pas !

    Reply
    • Rively
      July 25, 2016 at 6:28 am (3 years ago)

      De rien, c’est vraiment sympa comme lieu 🙂

      Reply

Leave a Reply