Good Food, Good Music, Good Vibes, bienvenu chez OMAKI

Pour inaugurer cette nouvelle année sur le blog, je vous ai concocté un article aux petits oignons pour vous parler de ma dernière adresse “food cœur”, si je peux me permettre le jeu de mot, O’maki. Contrairement à ce que son nom pourrait indiquer, O’maki n’est pas le dernier restaurant japonais à tendance mais bien un restaurant africain situé du côté du quartier de Clignancourt.

Cela fait un plus d’un an que j’entends parler de cette adresse atypique, qui existe visiblement depuis quelques années maintenant, et je ne vous cache pas que cela a été une réelle découverte. Je me demande encore comment j’ai pu passer à côté de cette petite pépite tout ce temps. En plus d’être un restaurant, chez O’maki vous allez véritablement vivre une expérience grâce à une ambiance unique et chaleureuse. Pour que vous compreniez un peu le concept de ce restaurant et d’où il tire son nom, il faut que je vous explique ce que c’est que désigne un maquis en Afrique. En Afrique francophone, en particulier en Côte d’ivoire et au Burkina Fasso, le maquis est un type de restaurant particulier. En plus de sa fonction restaurant, le maquis assure une fonction sociale, devenant un lieu de rencontres, de débats et d’échanges. Ce sont des lieux très populaires et festifs, souvent aménagés dans des endroits cachés. Et O’maki s’est clairement inspiré de la véritable ambiance d’un maquis. Voilà donc pour la petite histoire !

Bref revenons-en à nos moutons. O’maki est un restaurant qui propose essentiellement des spécialités d’Afrique de l’ouest comme dans la plupart des restaurants africains à Paris. Pour commencer côté entrée, vous aurez le choix entre les pastels au thon (sorte de mini chaussons fourrés au poisson), des accras de morue, des alocos servis avec de la sauce tomate (bananes plantais grillées) ou encore du taboulé d’attiéké (farine de manioc). Après cette mise en bouche, je vous conseille d’opter pour l’une des spécialités du restaurant. A savoir : le mafé au boeuf ou au poulet (boeuf ou poulet à la sauce arachide, carottes servi avec du riz blanc), le Thieboudiène (poisson accompagné de légumes et de riz assaisonné dans son bouillon), le Thiebou Ganar (comme le plat précédent mais avec du poulet à la place du poisson), le Yassa (poulet au citron, sauce à base d’oignons, carottes accompagné de riz blanc), le Colombo de poulet. Si vous êtes fan de viandes braisés, vous serez servis avec le Dibi N’taba (agneau braisé avec des épices) ou encore des brochettes de boeuf braisés avec des épices, le tout servi avec du riz rouge. Côté poisson, un peu de choix aussi avec des gambas grillées, de la dorade et du tilapia braisé. Les prix des plats sont compris entre 14 et 21 euros et il faut compter entre 5 et 7 euros pour les entrées. Bref autant vous dire que le rapport qualité/prix y est et le restaurant ne lésine pas sur la quantité.

En plus de la qualité des plats, on vient aussi chez O’maki pour s’immerger dans une véritable ambiance à l’africaine. La décoration de la salle composée de masques africains et de photos rétro du célèbre photographe malien, Malick Sidibe, nous plonge au coeur de l’Afrique. On peut déguster son plat tout en profitant des derniers tubes africains en vogue. Bref pour lutter contre la morosité hivernale ambiante, O’maki est le remède qu’il vous faut.

Informations pratiques

Restaurant O’Maki

65 rue Letort, 75018 Paris

Horaires : tous les jours de 12h-15h puis 19h-23h (jusqu’à 1h du matin le samedi)

Share on FacebookTweet about this on Twitter

2 Comments on Good Food, Good Music, Good Vibes, bienvenu chez OMAKI

  1. Dede
    February 2, 2019 at 12:45 pm (8 months ago)

    This look so yummy !

    Reply
    • Rively
      February 9, 2019 at 6:21 pm (7 months ago)

      It is 🙂

      Reply

Leave a Reply