Une plongée dans les nuits de Bamako avec Malick Sidibe

Les grands maîtres de la photographie malienne ont décidément le vent en poupe en ce moment. Après une très belle rétrospective sur les œuvres de Seydou Keita par le Grand Palais en 2016 (je vous en parlais même ici), c’est au tour de la Fondation Cartier de rendre hommage à l’autre icône de la photographie malienne, Malick Sidibe avec une très belle expo.

Depuis le 20 octobre dernier et ce jusqu’au 25 février 2018, la Fondation Cartier rend un vibrant hommage à cet immense photographe décédé en 2016 à travers une exposition nommée Mali Twist. Malick Sidibe c’était le “reporter” des nuits de la jeunesse de Bamako dans les années 60-70. Le photographe qui était à peine plus vieux que ses modèles à l’époque écumaient les soirées pour capter les moments d’une jeunesse heureuse dans un pays tout juste indépendant. 22 ans après sa première exposition hors du Mali, cette rétrospective montre la diversité du travail de Malick Sidibe, à la fois reporter et portraitiste depuis l’ouverture de son studio à Bamako en 1962. Mali Twist révèle le regard attentif et le talent de Malick Sidibe, il a fait de la photographie un art de l’échange lors des soirées au rythme du twist et du rock’n roll dans le Bamako des années yéyé ou dans l’intimité de son studio de Bagadadji. Ces photos témoignent également d’une quête identitaire de la jeunesse bamakoise peu de temps après l’indépendance.

Au total cette exposition présente 250 photographies en noir et blanc dont une trentaine de portraits inédits jamais présentés au public et des tirages d’époque que le photographe a réalisé lui même entre 1960 et 1980. La rétrospective est divisée en 2 parties : tout d’abord les soirées bamakoises montrant des couples en train de danser sur du rock ou du twist des années 60, puis une seconde partie dédiée aux portraits.

Si vous en avez l’occasion, je vous invite à aller faire cette très belle expo qui nous permet de voyager dans le temps et qui nous montre une jeunesse insouciante et qui savait faire la fête. Une exposition réellement rafraichissante loin des clichés que l’on peut avoir de l’Afrique. Personnellement j’ai eu un véritable coup de coeur sur cette photo qui représente un couple d’amoureux qui danse et intitulé Nuit de Noël, je l’ai même acheté en poster pour décorer mon appart.

 

Infos pratiques 

Malick Sidibe, Mali Twist

Fondation Cartier

Du 20 octobre au 25 février 2018

Du mardi au dimanche de 11h au 20h, nocturnes les mardis jusqu’à 22h

261 boulevard Raspail, 75014 Paris

Tarifs : 10,50€ (tarif plein), 7,50€ (tarif réduit)

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Leave a Reply